Cap
Festival
LE VIBAL(12)
Le cap festival sur Google+ - nouvelle fen�tre Le cap festival sur youtube - nouvelle fen�tre Le cap festival sur Foursquare - nouvelle fen�tre Partagez vos photos du Cap Festival sur Flickr - nouvelle fen�tre Suivre le cap festival sur twitter - Nouvelle fen�tre Le cap festival sur Facebook - nouvelle fen�tre
15, 16 et 17 août 2014
Festival de musiques actuelles en Aveyron
Accueil du site > Presse > Revue de presse > Majeur et vacciné

Majeur et vacciné

Cap festival mise sur sa programmation

mardi 14 août 2012

Au Vibal, la 18e édition s’annonce belle et surprenante les 17, 18 et 19 août.

Déjà dix-huit ans que Cap Festival, crée par l’association Boulègue en Lévezou, a pris ses quartiers dans nos villages. Après ses trois années à Centrès, c’est au Vibal que la manifestation écrit la suite de son histoire.

Ce « mélange de musiques actuelles et de fête de clocher » comme se plait à dire Marc Fresco, le coprésident, parie cette année encore sur son ancrage rural. Avec plus de 60 000 Euro investis pour la programmation, l’organisation n’a pas fait dans la dentelle et se montre « plus que fière » des groupes invités.

Si Didier Super et son humour cinglant ne sont plus vraiment à présenter auprès des Aveyronnais, nombreux sont les artistes « de grande qualité » plus méconnus du grand public.

Au menu du vendredi, cinq groupes se succèdent : Didier Super ouvre le bal, puis laisse place à un mélange de country, hip-hop et blues avec Ruffus Bellefleur, suivi de Scarecrow. La soirée se poursuivra avec les chanteurs de Steel Pulse, internationalement connu et reconnu pour leur reggae. En clôture de la première soirée du festival, place au Barrel House et à un style « electro-soul » déjanté. « Une soirée à ne pas manquer ! » si l’on en croit Jean-Louis Courtial, le plus engagé des bénévoles.

Quand au samedi soir, le blues italien de Veronica Sbergia lancera les festivités. Il sera suivi du « reggae-ragga » de Biga Ranx, du « punk boudhiste » de Bob’s not dead, du rock déchaîné de The Bellrays, puis de la « trance accoustique » de Hilight Tribe. Du beau monde est à prévoir...Si l’on oublie pas les neuf Toulousains de Funcky Style Brass, sorte de « fil rouge du festival », présents pendant trois jours sur le site.

Les organisateurs n’oublient pas de rappeler le grand nombre d’animations gratuites dans le village-piéton pendant trois jours : spectacles musicaux, jeux en bois, théâtre de rue, clowns, expositions d’art...

Lola Cros

Avec l’aimable autorisation de Centre presse Aveyron.

À l'écoute
NEWSLETTER
S'inscrire