Cap
Festival
LE VIBAL(12)
Le cap festival sur Google+ - nouvelle fen�tre Le cap festival sur youtube - nouvelle fen�tre Le cap festival sur Foursquare - nouvelle fen�tre Partagez vos photos du Cap Festival sur Flickr - nouvelle fen�tre Suivre le cap festival sur twitter - Nouvelle fen�tre Le cap festival sur Facebook - nouvelle fen�tre
15, 16 et 17 août 2014
Festival de musiques actuelles en Aveyron
Accueil du site > Festival > Les 20 ans du festival > Aujourd’hui encore j’ai 20 ans...

Aujourd’hui encore j’ai 20 ans...

vendredi 18 avril 2014

« Hier encore j’avais 20 ans », chantait Charles Aznavour. Cette année, le cap festival a exactement 20 ans. 20 ans c’est le bel âge, même pour un festival. « Les jambes de vingt ans sont faites pour aller au bout du monde », disait Christian Bobin. Certes, le cap festival est toujours resté ancré en Aveyron, mais en vingt ans il en a rapporté des bouts de monde musicaux. Du sénégalais Touré Kunda, à la Guinéenne Mory Kante, aux Jamaïcains Stanley beckford, toots and the maytals et Israël vibration, aux Australiens de Cat empire, aux Belges de la fanfare du Belgistan, aux Maliens Amadou et Mariam, aux Hongrois de Besh of drom, à l’algérien Idir, aux Catalans de The Pepper pots, aux Britanniques de Steel Pulse et The Jim Jones revue, aux Californiens de The bellrays, au Ghanéen Blitz the ambassador, aux Londoniens de Heymoonshaker, le Cap festival n’a pas attendu d’avoir 20 ans pour aller au bout du monde. Sans oublier la multitude de groupes français confirmés qu’il a pris le risque de programmer ou de groupes français moins connus qu’il a aidé à émerger.

Plus de 240 groupes en 20 ans sur la scène du Cap festival

En l’espace de 19 éditions, le cap festival a accueilli plus de 240 groupes. À cela s’ajoutent les compagnies d’arts de rue, les jongleurs, les compagnies de théâtre, les groupes locaux qui l’a aidé à éclore, les cracheurs de feu, les échassiers, les conteurs, les techniciens, les intermittents, les cuisiniers, les producteurs locaux, les associations locales… Comme pour tous les festivals, on ne retient souvent que les têtes d’affiche, mais c’est bien tout un écosystème culturel, qu’il a accueilli à bras ouverts, dans un souci de diversité culturelle et d’enrichissement mutuel.

Plus de 2000 bénévoles engagés dans un objectif commun

En 20 ans, le cap festival a visité 7 villages, de Caplongue, à Arvieu, à Comps LaGrandville, à Flavin, à Laclaux, à Centres et enfin au Vibal, à raison de 300 bénévoles par village en moyenne, ce sont pas moins de 2000 bénévoles qui ont participé à ces différentes éditions. Véritable lien social et culturel sur le Lévézou et en Aveyron, il a permis des rencontres entre des villages et des générations parfois éloignés.

Un indispensable dénominateur commun : la culture

À l’heure du libéralisme effréné et du diktat de la rentabilité comme moteur de la société, le Cap festival n’a entretenu qu’un but inutile et si particulier : véhiculer de l’émotion, du rire, des pleurs, de la joie, de la musique, de la danse, de la « bonne bouffe » et de la convivialité. Fier de son inutilité, il n’a jamais proposé aux foules, ni des tarifs exorbitants, ni du militantisme partisan, ni des conflits, ni d’attaques virulentes. Il représente, au cœur de l’Aveyron, notre bien commun, notre réelle envie, et un vrai idéal de société, à savoir, le bien-être, le sens de l’accueil et le vivre ensemble intergénérationnel. Toutes ces valeurs, qui aujourd’hui tendent à s’effacer, au profit de l’argent, se réunissent et se matérialisent à travers le Cap festival, dans notre dénominateur commun à tous : la culture.

Un nouveau village d’accueil à trouver…

Afin de célébrer son 21e anniversaire, l’année prochaine, le cap festival recherche d’ores et déjà, un nouveau village d’accueil pour les 3 prochaines années. De par son itinérance et son éclectisme, le festival change de village tous les 3 ans. Vécue comme un relais et un passage de témoin, la transition se fait en douceur d’un village à l’autre avec l’aide du dernier village à l’avoir reçu, et celles des anciens bénévoles. Véritable expérience humaine et associative, le cap festival a été perçu comme un facteur de lien social indéniable dans tous les villages ou il est passé. Les villages intéressés sont invités à se rapprocher des bénévoles actuels, pour participer à l’organisation de la 20e édition, s’ils souhaitent comprendre et voir comment se déroule l’organisation d’un tel évènement.

À l'écoute
NEWSLETTER
S'inscrire